Hommage à Benoite Groult

9782253016052[1] L’Observatoire s’associe à l’ Hommage du Haut Conseil à l’Egalité :

La romancière et journaliste Benoîte Groult est décédée ce matin à l’âge de 96 ans. C’est une grande lumière du féminisme qui s’éteint.

Grâce à ses écrits, Benoîte Groult a largement fait avancer la connaissance et la conscience des inégalités entre les femmes et les hommes. Son féminisme était concret, enjoué et sans tabou : du plaisir féminin aux tâches domestiques, en passant par l’engagement des hommes dans le féminisme ou les violences faites aux femmes.

C’est elle qui souligna que « Le féminisme n’a jamais tué personne. Le machisme tue tous les jours. ». C’est elle qui, ces dernières années, a eu à cœur de transmettre ses observations et messages aux nouvelles générations, notamment à la nouvelle vague de militant.e.s féministes. Lisons et relisons ses romans ou ses essais, en particulier le brillant « Ainsi soit-elle ».

Jusqu’au bout de sa vie, Benoîte Groult a incarné l’audace et la liberté. Au nom du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, je souhaite aujourd’hui lui rendre un hommage appuyé et empreint d’une grande gratitude.

Danielle Bousquet, Présidente du HCE

Non au système prostitutionnel !

Ce mardi 31 mai, Geneviève Duché, présidente  nationale de l’amicale du Nid,  est venue présenter son ouvrage,  sous-titré « une analyse féministe et abolitionniste du système prostitutionnel ».003870071

Il est préfacé par Danielle Bousquet, ancienne députée (1997-2012),  présidente du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, qui a porté et impulsé la loi votée par l’Assemblée Nationale.

Peut-on considérer la prostitution comme un mal nécessaire, une liberté ou un moyen comme un autre de gagner de l’argent ?
Bien peu de personnes connaissent les conséquences destructrices de la prostitution sur les personnes prostituées, les processus d’entrée dans la prostitution, les violences subies de la « passe », moment de double domination, domination par l’argent et domination masculine.
À partir de nombreux témoignages de survivantes de la prostitution, mais aussi de clients, et faisant appel à différents spécialistes, l’auteure en montre les rouages et les effets. Elle plaide pour son abolition.
La prostitution n’est pas un choix. Elle est une violence sexuelle, psychologique, économique contraire à la liberté, notamment sexuelle, totalement incompatible avec l’égalité entre les femmes et les hommes.

l’Amicale du Nid, est une association abolitionniste qui propose aux personnes en situation de prostitution un accompagnement dans l’accès aux droits fondamentaux et vers l’insertion sociale et professionnelle.

Notre soutien au Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles, le CIDFF 38

Face aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes, et notamment à celui de l’accès aux droits fondamentaux pour toutes les femmes, l’Observatoire Isérois de La Parité entre les femmes et les hommes s’engage dans le soutien au CIDFF. Il s’associe à leurs inquiétudes concernant les annonces alarmantes de la suppression des subventions du Conseil Départemental de l’Isère et du conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes. Il considère qu’un tel recul serait en contradiction totale avec la signature  de la « Charte Européenne pour l’Égalité des femmes et des hommes dans la vie locale » par ces collectivités .

 Vous trouverez ci dessous le communiqué de presse que publie le CIDFFf-h

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’INFORMATION ET L’ORIENTATION DES FEMMES ET DES FAMILLES DE L’ISÈRE PAR LE CIDFF ISÈRE (Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles de l’Isère) SONT MENACÉES !

Depuis quarante ans, le CIDFF de l’Isère — Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles — informe et accompagne les femmes du département confrontées à des problématiques personnelles et professionnelles. Il assure la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes
Depuis sa création, le CIDFF promeut l’information sur leurs droits afin de favoriser leur autonomie personnelle, professionnelle et sociale. Ce sont ainsi plusieurs milliers de femmes qui sont accueillies et informées dans les permanences du département chaque année.

L’Association a été la première en France à mener des actions sur le retour à l’emploi des femmes séniores « LES QUINQU’ELLES ». Cette action permet de lutter contre leur chômage dont le taux a progressé en 2015 de 7,4 % en Isère.
Elle a participé à la mise en œuvre du projet État/Région « Territoires d’excellence » qui désignait la Région Rhône-Alpes comme une des neuf régions exemplaires en matière d’égalité Femmes Hommes. Elle a ainsi informé plusieurs centaines de personnes sur les conditions du congé parental et le maintien à l’emploi et a conduit des actions de sensibilisation des collégiens à la mixité des métiers.

Le CIDFF de l’Isère mène ses actions avec des subventions institutionnelles : l’État depuis l’origine, (quelle que soit l’orientation politique des gouvernements), le Conseil Régional, le Conseil Départemental et la Ville de Grenoble depuis 30 ans. L’association qui emploie neuf personnes développe des fonds propres pour compléter ses ressources en travaillant avec les entreprises sur l’égalité professionnelle.

Depuis le 23 décembre 2015, les CIDFF sont agréés par décret pour œuvrer dans le cadre d’une mission d’intérêt général auprès des femmes et des familles. En 2009, le Conseil Régional Auvergne, en 2012, le Conseil Régional Rhône-Alpes et en 2014, le Conseil Général de l’Isère ont signé la charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Dans ce contexte, la baisse de crédits annoncés aux CIDFF de la région est incompréhensible. Si l’absence de soutien du Conseil Départemental de l’Isère et du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes se confirmait, le CIDFF de l’Isère serait tenu de déposer son bilan à la rentrée de septembre.

Les femmes qui fréquentent notre Centre ne peuvent imaginer que des assemblées paritaires puissent être le relais de conservatisme de toutes sortes, parce que la question de l’Égalité des femmes et des hommes est une question sociétale et économique qui touche les femmes et les familles quelle que soit leur appartenance politique.
L’égalité entre les femmes et les hommes est aujourd’hui reconnue comme un facteur de développement économique et d’égalité sociale des territoires.

Le CIDFF de l’Isère lance la pétition « CONSEIL REGIONAL AUVERGNE RHÔNE ALPES ET LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L’ISERE: L’INFORMATION ET L’ORIENTATION DES FEMMES ET DES FAMILLES SONT MENACÉES EN ISÈRE »
L’ objectif du CIDFF de l’Isère est d’atteindre 3 000 signatures et nous avons besoin de votre soutien. Vous pouvez en savoir plus et signer la pétition ici.

«La parité a imposé le changement d’époque!

« Notre révolte contre le harcèlement doit prouver aux hommes que les pratiques d’antan sont définitivement révolues.»

Isabelle Thomas députée Européenne,a signé le texte  «Pour que l’impunité cesse». . Elle répond à une question du TEMPS:

« Le harcèlement sexuel en politique n’est pas qu’une affaire franco-française, comme certains voudraient le faire croire. Il y a eu des cas au Parlement européen. J’en tire d’ailleurs une première conclusion : l’importance de la parité dans les assemblées. Plus les femmes sont nombreuses à être élues, plus elles forment un rempart contre ce type de comportement machiste inacceptable. Croyez-moi, ça change la donne!

Un livre, une exposition… une artiste

 

Paula Modersohn-Becker, l’intensité d’un regard

Morte à l’âge de 31 ans des suites d’un accouchement difficile, Paula Modersohn-Becker (1876-1907) a fait preuve durant sa brève carrière d’un caractère bien trempé, l’ayant conduit, seule et contre tous, vers une peinture rude et colorée marquant les prémices de l’expressionnisme allemand. Le groupe Die Brücke se formera au moment où elle meurt ! Mariée à un peintre de la communauté artistique de Worpswede, une sorte de Pont-Aven germanique, la jeune artiste se détache de leur influence pour étudier à Paris. Entre expressionnisme et primitivisme (elle vénère Gauguin), l’exposition du musée d’Art moderne de la Ville de Paris aborde son œuvre, courte, par thèmes : autoportraits, portraits d’enfants, maternité, paysages, et laisse découvrir une artiste d’une grande probité, à la peinture puissante et à l’aura silencieuse. Une redécouverte à ne pas rater.

(*) Etre ici est une splendeur » de Marie Darrieussecq (Ed. P.O.L, 152 p., 15 €.

Genre & mobilités

Le film ci-dessous a été réalisé pour présenter les travaux de recherches et de formation sur le thème du genre et des mobilités, conduites entre l’Université de Grenoble Alpes, l’UMR PACTE et les collectivités territoriales dans la Métropole de Grenoble. Il a été réalisé par le Canopé Grenoble dans le cadre du programme ARC7 de la Région Rhône-Alpes et du GIS « Genre » du CNRS sous la responsabilité scientifique de Sophie Louargant.

L’Ascension des Femmes vers le pouvoir, l’exemple de l’Argentine et du Chili

L’Observatoire Isérois de la Parité entre les femmes et les hommes, association organisatrice de cette conférence, a eu le privilège d’ouvrir le festival « Argentine 1976-2016 / Résistances, Mémoire, Justice, Démocratie ».  Depuis sa création en 2002, l’Observatoire a pu … Lire la suite →