Où est l’argent pour les droits des femmes ?

C’est le titre d’un rapport qui dresse un état des lieux des financements publics et privés en faveur des initiatives pour l’égalité femmes-hommes en France.10375222-droits-des-femmes-en-france-le-tabou-des-sous

cinq partenaires stratégiques des questions de financement et de l’égalité femmes-hommes : le Comité ONU Femmes France, la Fondation des Femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée, le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, et W4. se sont mobilisés pour l’écriture de ce rapport.

L’alerte est lancée par un communiqué de presse du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

 

Quelques chiffres significatifs relevés dans le journal Libération du 15 septembre 2016
42,75
C’est, en millions d’euros, le montant réclamé par les associations pour la création des 2 850 places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences. Une montagne à franchir : c’est à peu de choses près une saison de salaire du footballeur brésilien Neymar au FC Barcelone.
70 000 euros
C’est le revenu médian annuel des organisations de femmes en Europe occidentale. Les animaux s’en sortent nettement mieux… Le seul budget annuel de la SPA en France caracolait à 49 millions d’euros en 2014, bêtes de tous sexes confondus.
9,40%
L’augmentation dont pourrait bénéficier la croissance française d’ici à 2020 selon l’OCDE si on atteignait l’égalité, la vraie. Avec même participation au marché de l’emploi, mêmes niveaux de salaires et même taux d’entrepreneuriat. La femme, avenir de l’économie ?
67,3
Le pourcentage de femmes finançant des projets relatifs à leurs droits sur la plateforme de financement participatif HelloAsso. En clair : la majorité des donateurs sur ce genre de questions sont en réalité des donatrices. De là à penser que l’égalité n’intéresse que les femmes…
0,33
C’est le montant en euro des dépenses par habitant et par an allouées à la lutte contre les violences faites aux femmes en France. En Espagne – où la loi de 2004 contre les violences est considérée comme exemplaire – ce chiffre s’élève à 0,54 euro par habitant en 2016. Pourtant le budget espagnol consacré à cette question a baissé de 26% depuis 2010, quand le budget français a doublé en 2012. C’est dire si on partait de loin…
0,0066
C’est, en pourcentage, ce que représente le budget du ministère des Droits des femmes par rapport au budget de la France. Une miette ? Euh… Les plus optimistes préfèreront se concentrer – dans une période de restrictions budgétaires – sur les progrès consentis. En hausse de 3,8% en 2014, de 4,1% en 2015, et 6,7% en 2016, il atteint cette année 27,6 millions d’euros selon le ministère. Le Parlement doit se pencher à l’automne sur une proposition de hausse de 8,6% pour 2017, ce qui porterait le budget à plus de 30 millions d’euros. Mais d’où vient l’argent ? Des députés évoquent des transferts de lignes de crédits venant d’autres ministères.
8
C’est en euros, le montant horaire net versé par l’Etat aux associations qui interviennent sur l’éducation à la sexualité dans les structures spécialisées (par exemple : les centres d’éducation et de planification familiale). Pour le HCE, une indemnisation «totalement insuffisante» qui dépasse tout juste le Smic horaire net (7,58 euros).

Hommage à Benoite Groult

9782253016052[1] L’Observatoire s’associe à l’ Hommage du Haut Conseil à l’Egalité :

La romancière et journaliste Benoîte Groult est décédée ce matin à l’âge de 96 ans. C’est une grande lumière du féminisme qui s’éteint.

Grâce à ses écrits, Benoîte Groult a largement fait avancer la connaissance et la conscience des inégalités entre les femmes et les hommes. Son féminisme était concret, enjoué et sans tabou : du plaisir féminin aux tâches domestiques, en passant par l’engagement des hommes dans le féminisme ou les violences faites aux femmes.

C’est elle qui souligna que « Le féminisme n’a jamais tué personne. Le machisme tue tous les jours. ». C’est elle qui, ces dernières années, a eu à cœur de transmettre ses observations et messages aux nouvelles générations, notamment à la nouvelle vague de militant.e.s féministes. Lisons et relisons ses romans ou ses essais, en particulier le brillant « Ainsi soit-elle ».

Jusqu’au bout de sa vie, Benoîte Groult a incarné l’audace et la liberté. Au nom du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, je souhaite aujourd’hui lui rendre un hommage appuyé et empreint d’une grande gratitude.

Danielle Bousquet, Présidente du HCE

Notre soutien au Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles, le CIDFF 38

Face aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes, et notamment à celui de l’accès aux droits fondamentaux pour toutes les femmes, l’Observatoire Isérois de La Parité entre les femmes et les hommes s’engage dans le soutien au … Lire la suite →

«La parité a imposé le changement d’époque!

« Notre révolte contre le harcèlement doit prouver aux hommes que les pratiques d’antan sont définitivement révolues.»

Isabelle Thomas députée Européenne,a signé le texte  «Pour que l’impunité cesse». . Elle répond à une question du TEMPS:

« Le harcèlement sexuel en politique n’est pas qu’une affaire franco-française, comme certains voudraient le faire croire. Il y a eu des cas au Parlement européen. J’en tire d’ailleurs une première conclusion : l’importance de la parité dans les assemblées. Plus les femmes sont nombreuses à être élues, plus elles forment un rempart contre ce type de comportement machiste inacceptable. Croyez-moi, ça change la donne!

Un livre, une exposition… une artiste

 

Paula Modersohn-Becker, l’intensité d’un regard

Morte à l’âge de 31 ans des suites d’un accouchement difficile, Paula Modersohn-Becker (1876-1907) a fait preuve durant sa brève carrière d’un caractère bien trempé, l’ayant conduit, seule et contre tous, vers une peinture rude et colorée marquant les prémices de l’expressionnisme allemand. Le groupe Die Brücke se formera au moment où elle meurt ! Mariée à un peintre de la communauté artistique de Worpswede, une sorte de Pont-Aven germanique, la jeune artiste se détache de leur influence pour étudier à Paris. Entre expressionnisme et primitivisme (elle vénère Gauguin), l’exposition du musée d’Art moderne de la Ville de Paris aborde son œuvre, courte, par thèmes : autoportraits, portraits d’enfants, maternité, paysages, et laisse découvrir une artiste d’une grande probité, à la peinture puissante et à l’aura silencieuse. Une redécouverte à ne pas rater.

(*) Etre ici est une splendeur » de Marie Darrieussecq (Ed. P.O.L, 152 p., 15 €.

L’Ascension des Femmes vers le pouvoir, l’exemple de l’Argentine et du Chili

L’Observatoire Isérois de la Parité entre les femmes et les hommes, association organisatrice de cette conférence, a eu le privilège d’ouvrir le festival « Argentine 1976-2016 / Résistances, Mémoire, Justice, Démocratie ».  Depuis sa création en 2002, l’Observatoire a pu … Lire la suite →