Des nouvelles du Parlement Européen

A l’issue des élections législatives européennes de mai 2019, la composition du Parlement européen sera modifiée afin de prendre compte la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. Le nombre d’eurodéputés va passer de 751 à 705. Sur les 73 sièges laissés vacants par le Royaume-Uni, 27 sont redistribués aux États membres. La France gagne cinq sièges.

♥ Les femmes au Parlement européen 

Statistiquement, les femmes continuent d’être sous-représentées en politique et dans la vie publique aux niveaux local, national et européen.

Pourtant, au fil des années, le pourcentage de femmes députées au Parlement européen a augmenté. De 1952 jusqu’aux premières élections en 1979, seulement 31 femmes ont été députées. En 1979, après les premières élections au suffrage universel direct, il y avait 15,2% de femmes au Parlement. Depuis, le pourcentage de femmes au Parlement européen augmente à chaque élection. Actuellement, 36,4 % des députés européens sont des femmes.

Il faut souligner que la représentation des femmes au Parlement européen est supérieure à la moyenne mondiale et à la moyenne européenne des parlements nationaux. La situation est très variable selon les États membres, puisque dans certains pays, les femmes élues au Parlement européen sont largement représentées comme en Finlande (76.9%), en Croatie ou en Irlande (54,5 % chacun), alors qu’elles ne représentent qu’une minorité en Estonie, à Chypre (16,7 % chacun) ou en Bulgarie (17,6 %).     

Le nombre de femmes occupant des postes de haut niveau au Parlement européen est également en augmentation. Au cours du mandat actuel, 5 des 14 vice-présidents et 11 des 23 présidents de commission sont des femmes. Durant le mandat précédent, 3 femmes étaient vice-présidentes et 8 étaient présidentes de commissions.

Dans un rapport sur l’égalité des femmes et des hommes au Parlement européen, adopté en janvier 2019, le Parlement européen a appelé les partis politiques européens à assurer une représentation équilibrée des candidats aux postes de décision pour le prochain mandat (Président, vice-président, Président des commissions…).

♥ Les député-e-s ont adopté des mesures visant à concilier carrière et vie privée 

Communiqué de presse Session plénière 04-04-2019 – 12:57  

 

  • Un congé de paternité minimal de 10 jours ouvrables, rémunéré au même niveau que le congé maladie 
  • Deux mois de congé parental rémunéré non transférable 
  • Cinq jours de congé d’aidant par an 
  • Des modes de travail flexibles, incluant le télétravail 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *