Féminicides et violences conjugales

Devant une recrudescence des féminicides et violences conjugales et sous la pression de nombreuses associations, les pouvoirs publics semblent avoir pris la mesure de ce problème. La Ministre de la Justice a demandé à l’Inspection Générale de son ministère une analyse de 88 cas d’homicides conjugaux des années 2015 et 2016, définitivement tranchés par les tribunaux (cf l’article Homicides conjugaux-LeMonde19-11-19).

Le communiqué de presse publié à l’occasion de la remise de ce rapport en donne un résumé des objectifs ainsi que des principales conclusions.

Le Ministère de la Justice a en outre publié un guide pratique sur l’utilisation de l’ordonnance de protection. Ce dispositif, créé en 2010 mais très insuffisamment appliqué, a pour but de protéger la victime de violences conjugales en lui accordant des mesures de protection judiciaire,  sans attendre le déclenchement de poursuites. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *